clair

Consultation prénatale

✔ Durée : 1 heure, au cabinet.

✔ Fréquence : entretien unique.

✔ En couple de préférence.

Les buts de cette consultation prénatale :

Veiller au bon équilibre de votre grossesse, s’assurer que votre environnement intérieur et extérieur soient suffisamment sécurisant pour vivre cette grossesse le plus sereinement possible. Proposer des mesures correctrices si nécessaires.

✔  Prescrire et expliciter les examens obligatoires ou nécessaires (bilans sanguins,
échographies, etc.) .

✔ Diagnostiquer d’éventuelles pathologies qui pourraient se surajouter à la grossesse.

✔  Vous orienter le cas échéant vers des professionnels et/ou structures adaptées aux
risques encourus.

Une consultation prénatale se déroule en trois temps :

 

 

 

Le temps de la discussion

 

 

 

À la recherche de vos repères à partir de votre vécu sensoriel, émotionnel, relationnel. C’est le temps d’aborder les multiples questions que vous vous posez, au plus proche de votre réalité, vécue ou imaginaire. Les thèmes abordés sont, selon l’avancement de la grossesse : l’alimentation, l’environnement toxique, le sommeil, l’activité corporelle,...

Afin que je puisse juger, à partir de mon sens clinique, de la bonne évolution de la grossesse.

 

 

Le temps de l’examen

 

 

 

Il comprend :

  Un examen général, une prise de la tension artérielle, un contrôle du poids.

Palpation utérine évaluant la tonicité et le volume de votre matrice, ainsi que la vitalité de votre bébé au travers de ses mouvements spontanés et de sa capacité à interagir au contact de nos mains (les miennes, celles de votre conjoint, les vôtres).

Écoute au doppler du rythme cardiaque de votre bébé, dès le quatrième mois de gestation.

Éventuellement touché vaginal, que je ne pratique pas de façon systématique..

 

 

 

Le temps de la synthèse

 

 

Le plus important. C’est le moment où l’on compare vos repères vécus à mes repères cliniques. Proposition de mesures correctrices si nécessaire. Éventuellement, temps corporel pour un mieux être global.

 

Pour employer une métaphore, mon rôle, lors de ces consultations, s’apparente à celui du jardinier. Un bon jardinier ne se contente pas de traiter ses plantes lorsqu’elles sont malades !

 

Non, il portera, en amont, toute son attention sur chacune d’entre elles. Il connait leurs besoins particuliers. Il amendera le terrain, arrosera raisonnablement, taillera avec précaution et savoir faire, au bon moment, etc. afin de leur assurer une croissance et une vitalité optimale. Il ne manquera pas de s’émerveiller de la capacité, intrinsèque à chacune d’elle, de croitre, s’épanouir et donner le meilleur d’elle-même : fruits, légumes, fleurs... Enfin, le cas échéant, il demandera conseil pour traiter les maladies.