Séances d'eutonie prénatale

✔ Durée : 1h00 au cabinet.
✔ Fréquence : quatre séances, dès le deuxième trimestre.
✔ En couple ou individuel.

 


L’eutonie est une discipline de développement corporel initiée et mise en forme par Gerda Alexander (eutonie.com).

Mon initiation à l’eutonie a transformé ma pratique du métier de sage-femme et a nourri ma compréhension du processus physiologique de la grossesse et de l’accouchement.

Cette approche corporelle au service de la mère et du bébé à naître est proposée dès le deuxième trimestre, lorsque le besoin se fait sentir ou lorsque la demande s'exprime.
Le père est, lui aussi, initié à ces techniques simples pour favoriser la complicité du couple et le bien-être de la mère et du bébé au quotidien.

L’eutonie vous aidera à développer votre conscience du corps, afin de préciser votre schéma corporel, qui change presque tous les jours chez la femme habitée d'un bébé. Le schéma corporel correspond à la réalité du corps vécu. Il se construit au travers des sensations dans l'ici et maintenant.

L'image corporelle, quant à elle, est relié au monde psychique de nos représentations, à notre mémoire, nos projections et ne se juxtapose pas forcément au corps réel.

Une conscience affinée de votre enveloppe, la peau, permettra de vous sentir contenue, ce qui a des vertus très sécurisantes. Avoir conscience de là où vous commencez, là où vous finissez, vous aide à vous positionner par rapport à l'autre et à vous-même, vous aide à vous sentir « contenu » et donc à mieux « contenir » à votre tour (logique des poupées russes).

 

clair

 

 

L’autre axe d'approche corporelle que nous allons investir ensemble lors de ces séances est la prise de conscience spécifique de votre squelette par la sensation osseuse. L'os est la partie solide en soi, sur laquelle nous pouvons prendre appui. Le « je porte mieux lorsque je me sens portée » nourrit la confiance en soi et ainsi favorise l'expérimentation du lâché-prise et du laisser faire...

Enfin, il est intéressant d'intégrer corporellement la notion « d'axe du corps ». L'axe nous protège de la gravité en permettant au corps de se laisser porter par la structure osseuse plutôt que par les muscles peu enclins à cette fonction. Ce qui est source de contraintes et de fatigues supplémentaires.


La notion de l'axe repose notamment sur le centre de gravité qui change régulièrement avec la croissance de votre bébé. Autant de variables que l'on apprendra à intégrer pour tendre vers un minimum de contraintes.